PETER PERRETT : PREMIER ALBUM SOLO DU LEADER DE THE ONLY ONES

Peter Perrett | 11/04/17

Image: Peter P announce shot

Peter Perrett, fondateur et leader de The Only Ones, annonce la sortie de son premier album solo, How The West Was Won, le 30 juin chez Domino.

Peter Perrett, dont le songwriting incisif et le ton trainant et sarcastique ont fait de lui l'une des voix les plus singulières des années soixante-dix, n'a pas publié de musique depuis plus de vingt ans. Si l'on garde à l'esprit que sa chanson la plus célèbre débute par ces mots "I always flirt with death" (sur 'Another Girl, Another Planet'), voilà bien un comeback que personne ne voyait venir.

Venant de certains songwriters, on pourrait redouter une histoire de résurrection et de rédemption éculée, mais pas lorsque le songwriter en question est Peter Perrett.

Perrett rend chacune des chansons de How The West Was Won naturelle et spontanée, comme s'il reprenait une conversation brièvement interrompue, plutôt qu'une carrière suspendue il y a vingt ans. Il revendique avoir à peine touché une guitare durant une décennie entière entre l'album Woke Up Sticky de The One en 1996 et la reformation de The Only Ones en 2007. Avec Perrett, un hiatus peut donc facilement se transformer en hibernation. Pourtant sa voix familière nous porte à croire qu'il venait tout juste de quitter la pièce quelques minutes.

Soutenus par ses fils Jamie et Peter Jr., respectivement à la guitare et à la basse et produit par Chris Kimsey (The Rolling Stones), le sens des mots de Peter, son gout caractéristique pour les métaphores et son esprit pince-sans-rire sont toujours aussi aiguisés, comme le démontre impeccablement la chanson dévoilée aujourd'hui, qui ouvre l'album et lui donne son titre. On retrouve ainsi Peter Perrett s'insurger contre l'impérialisme américain et la culture people. La vidéo est réalisée par Focus Creeps (Arctic Monkeys, King Krule) et l'on y retrouve Peter et les musiciens qui l'ont accompagné pour l'enregistrement de l'album. Les chansons de How The West Was Won auscultent des terrains émotionnels complexes et les comportements humains extrêmes par l'intermédiaire, comme toujours, d'une introspection désabusée. Dans un certain sens l'album est une affaire de famille: des love songs ('An Epic Story', 'C Voyeurger') de Peter à sa femme depuis 47 ans, Zena. Sur 'Something In My Brain' Peter aborde les bons ou mauvais choix et en fin de compte les seuls choix qui garantiront la survie. Sur d'autres titres, Peter Perrett ouvre ses rideaux et contemple un monde profondément transformé ('Man Of Extremes', 'Sweet Endeavour').


Ecouter le titre sur les plateformes de streaming


How The West Was Wonsurprend Peter Perrett avec de l'énergie dans le sang, redécouvrant l'importance du rock'n'roll. A tout juste 65 ans, le feu brûle de nouveau en lui, avec une détermination à ne pas laisser filer ce qui pourrait être sa dernière chance

Tracklisting:

  1. How The West Was Won
  2. An Epic Story
  3. Hard To Say No
  4. Troika
  5. Living In My Head
  6. Man Of Extremes
  7. Sweet Endeavour
  8. C Voyeurger
  9. Something In My Brain
  10. Take Me Home

.

How The West Was Won

How The West Was Won est disponible en précommande en deluxe LP (vinyle couleur) et LP standard, CD et digital.
Commandez l'édition deluxe LP via le Domino Mart et recevez une illustration signée, limitée à 250 copies.

 

Peter Perrett Online:

Website | Facebook | Twitter