NEWS

KING CREOSOTE : NOUVELLE VIDÉO ET NOUVELLES DATES

12/10/16

Image: Love Life video still

Le mois dernier King Creosote publiait son nouvel album Astronaut Meets Appleman, où Kenny Anderson explore les tensions et harmonies qui co-existent entre tradition et technologie - des philosophies qui lui donnent l'impression «d’être entre ciel et terre ».
Anderson partage aujourd'hui la vidéo "Love Life" titre extrait de son album qui témoigne de son talent et de sa technique notamment avec ce couplet audacieux : 'Her jealous accusations know no bounds / Scarlett Johansson was never in my house'.

Découvrez la vidéo "Love Life" réalisée par Euan Robertson : 
 

Ajoutez le titre à vos playlists

Suite à son concert à Londres à guichet fermé le mois dernier, King Creosote annonce une série de concerts en Europe avec une date à Paris le 5 décembre et une tournée en Angleterre cet hiver. Il sera rejoint par 8 musiciens sur scène pour certaines dates, notamment lors de son concert à Londres au Barbican.

21/10 – Brye Theatre, St Andrews
05/12 - Le Pop Up du Label, Paris
07/12 – Sodra Teatern , Stockholm
09/12 – Ingensteds, Oslo
10/12 – Gruner Salon, Berlin
12/01 – Bogbain, Inverness
13/01 – Birnam Arts Centre, Dunkeld
14/01 – Woodend Barn. Banchory
16/01 – RNCM Concert Hall, Manchester *
17/01 – Open, Norwich *
18/01 – Corn Exchange, Cambridge *
20/01 – Philharmonic Hall, Liverpool ~
21/01 – Town Hall, Birmingham ~
22/01 – Barbican, London ~
23/01 – Colston Hall, Bristol ~
24/01 – Tramshed, Cardiff ~
25/01 – Sage Gateshead, Gateshead ~
27/01 – Old Fruitmarket (Celtic Connections), Glasgow

Première partie : * Charlie Cunningham ~ Modern Studies

 

Le style de King Creosote reste intact sur ce nouvel album : auto critique, imagination cosmique et poésie marine. Dans cet album il y a aussi une utilisation de l’espace qui est différente, plus aérienne, rendue possible grâce à d’impressionnants musiciens : Catriona McKay (harpe), Mairearad Green (cornemuse), Gordon Maclean (double bass), Hannah Fisher (violon, choeurs), Sorren Maclean (guitare, choeurs) and Pete Harvey (violoncelle) et au rock si singulier de King Creosote sans oublier sa propre fille qui intervient sur le titre « Peter Rabbit Tea ».

« Je voulais vraiment m’investir dans l’écriture et la composition de l’album, donc je l’ai commencé avec quasiment rien et j’ai dû le travailler. »  explique KC « je voulais essayer autre chose, comme remonter dans le temps et travailler avec un moi plus jeune, ou plutôt un moi moins cynique. Avant j’étais très - voire trop concentré à l’écriture de chaque parole, chaque mot, mais sur cet album j’ai décidé de lâcher prise et j’espère que la musique attirera d’avantage votre attention ».

 « J’essayais constamment d’atteindre quelque chose d’autre, sans forcément y arriver. Je voulais sortir des sentiers battus, proposer autre chose. » Et c’est très justement le sens de cet album, la géographie bien plus étendue et lointaine.

L’album a été enregistré à Analogue Catalogue en Irlande dans le comté de Down, précisément à l’île Mull à An Tobar et au studio Chem 19 à Glasgow.
Avec Astronaut Meets Appleman, King Creosote évoque l’apparition de l’amour et de la vie, la lune, les étoiles, le rien et le tout, les mathématiques, le tic-tac des horloges et les battements de coeur.

Commandez l'album sur iTunes | Dom Mart
Ecoutez l'album sur les plates-formes de streaming

 

THE MAGNETIC FIELDS : RÉÉDITION LIMITÉE DE '69 LOVE SONGS'

The Magnetic Fields | 11/10/16

Image: Magnetic Fields boxset

The Magnetic Fields est l'oeuvre du songwriter, producteur et multi-instrumentiste américain Stephin Merritt. 69 Love Songs, n'est autre que son chef-d'oeuvre de 3 heures: 69 chansons d'amour, comme l'indique son titre et est réédité en version deluxe limité à 1000 exemplaires disponible à partir du 21 octobre. Le coffret contient 6 vinyles 10", ainsi qu'un livret 24 pages composé de notes de l'écrivain Daniel Handler (alias Lemony Snicket) et d'une longue interview titre par titre de Stephin Merritt.

Publié initialement en 1999, 69 Love Songs reste 17 ans plus tard une oeuvre singulière, un projet audacieux par l'un des songwriters les plus innovants et reconnus de l'histoire de la pop musique.
Imaginé à l'origine comme un spectacle musical composé de 100 chansons, Stephin Merritt dut se rendre à l'évidence que même avec des chansons de 2 minutes, la durée totale en serait bien trop longue. Il s'est ainsi résolu à s'arrêter à un chiffre inférieur tout aussi significatif: 69. 69 chansons à propos de la vie, du deuil, de l'espoir et de la beauté. 69 chansons et un sujet commun, l'amour.

Stephin Merritt a composé l'intégralité des 69 chansons mais s'est entouré d'amis pour enregistrer l'album: Claudia Gonson, le guitariste John Woo, le violoncelliste Sam Davol et Daniel Handler. 24 de ces chansons sont interprétées par des invités: LD Beghtol, Dudley Klute, Shirley Simms et Gonson.

Souvent nommé parmi les meilleurs albums de tous les temps, 69 Love Songs a atteint le statut d'album culte:
“L'un des albums les plus remarquables jamais enregistré” The Sunday Times
“Une oeuvre majeure” The Guardian
“Le plus grand songwriter de sa génération” Time Out
“Un génie indiscutable” NME
“Un chef-d'oeuvre. Vous vous reconnaitrez probablement dans ces chansons” Spin
“5/5 ‘un imposant monument” Uncut

Tracklisting : 
Volume 1

  1. Absolutely Cuckoo
  2. I Don't Believe In The Sun
  3. All My Little Words
  4. A Chicken With Its Head Cut Off
  5. Reno Dakota
  6. I Don't Want To Get Over You
  7. Come Back From San Francisco
  8. The Luckiest Guy On The Lower East Side
  9. Let's Pretend We're Bunny Rabbits
  10. The Cactus Where Your Heart Should Be
  11. I Think I Need A New Heart
  12. The Book Of Love
  13. Fido, Your Leash Is Too Long
  14. How Fucking Romantic
  15. The One You Really Love
  16. Punk Love
  17. Parades Go By
  18. Boa Constrictor
  19. A Pretty Girl Is Like...
  20. My Sentimental Melody
  21. Nothing Matters When We're Dancing
  22. Sweet-Lovin' Man
  23. The Things We Did And Didn't Do

 

Volume 2

  1. Roses
  2. Love Is Like Jazz
  3. When My Boy Walks Down The Street
  4. Time Enough For Rocking When We're Old
  5. Very Funny
  6. Grand Canyon
  7. No One Will Ever Love You
  8. If You Don't Cry
  9. You're My Only Home
  10. (Crazy For You But) Not That Crazy
  11. My Only Friend
  12. Promises Of Eternity
  13. World Love
  14. Washington
  15. Long-Forgotten Fairytale
  16. Kiss Me Like You Mean It
  17. Papa Was A Rodeo
  18. Epitaph For My Heart
  19. Asleep And Dreaming
  20. The Sun Goes Down And The World Goes Dancing
  21. The Way You Say Good-Night
  22. Abigail, Belle Of Kilronan
  23. I Shatter

 

Volume 3

  1. Underwear
  2. It’s A Crime
  3. Busby Berkeley Dreams
  4. I’m Sorry I Love You
  5. Acoustic Guitar
  6. The Death Of Ferdinand De Saussure
  7. Love In The Shadows
  8. Bitter Tears
  9. Wi’ Nae Wee Bairn Ye’ll Me Beget
  10. Yeah! Oh, Yeah!
  11. Experimental Music Love
  12. Meaningless
  13. Love Is Like a Bottle Of Gin
  14. Queen Of The Savages
  15. Blue You
  16. I Can’t Touch You Anymore
  17. Two Kinds of People
  18. How To Say Goodbye
  19. The Night You Can’t Remember
  20. For We Are The King Of The Boudoir
  21. Strange Eyes
  22. Xylophone Track
  23. Zebra
Pré-commandez 69 Love Songs sur Dom Mart.
 

SOFT HAIR: NOUVEAU EXTRAIT "IN LOVE"

Soft Hair | 04/10/16

Image: Soft Hair news 2

Après la sensation crée par le single ‘Lying Has To Stop’, Soft Hair – le duo composé de Connan Mockasin et Sam Dust (Late of The Pier / LA PRIEST) – dévoile ‘In Love’, un nouveau titre extrait de son prochain album éponyme.

L'enregistrement de l'album s'est déroulé il y a cinq ans en parallèle des carrières solo du duo. Suite à la dissolution de Late of the Pier, dont Connan assure la première partie en 2009 (permettant ainsi la première rencontre du duo), Sam Dust entreprend de voyager en Extrême-Orient, en Afrique et partout à travers l'Europe, consacrant son temps à inventer ses propres instruments, avant de réapparaitre en 2015 sous le nom de LA Priest avec la publication de son premier album solo Inji.

Connan Mockasin de son côté publie les albums Forever Dolphin Love et Caramel et tourne à travers le monde, tout en collaborant avec des artistes tels que James Blake, Charlotte Gainsbourg et Vince Staples.

Les chansons qui constituent l'album ont été écrites et enregistrées dans un vaste éventail de lieux, une façon de procéder nouvelle aussi bien pour Connan que pour Sam et mise en place dés le début du processus de création. En résulte un album qui plonge l'auditeur dans un monde exotique mêlant des sons tantôt familiers ou étranges, dans tous les cas singulièrement séduisants.

Ecoutez le titre ci-dessous ou sur les plateformes de streaming :

Tracklisting de l'album:

1. Relaxed Lizard
2. Jealous Lies
3. i.v.
4. Goood Sign
5. Lying Has To Stop
6. In Love
7. Alive Without Medicine
8. l.i.v

Soft Hair sera publié le 28 octobre 2016 en CD (WEIRD078CD), Digital (WEIRD078D) et LP (WEIRD078LP.)

Précommandez le CD et LP sur le site de Weird World

Précommandez l'album en digital

 

LOU BARLOW: NOUVEL EP 'APOCALYPSE FETISH'

Lou Barlow | 28/09/16

Image: Lou Barlow launch shot

Lou Barlow (Dinosaur Jr., Sebadoh, The Folk Implosion) annonce la parution d'un nouvel EP solo, Apocalypse Fetish, le 28 octobre chez Domino. Apocalypse Fetish succède à l'album Brace The Wave paru l'an dernier et premier enregistrement solo de Lou Barlow en six ans. Les 5 titres qui le composent ont été enregistrés par Justin Pizzoferrato au Sonelab, à Easthampton dans le Massachusetts.

Le titre d'ouverture du EP, "The Breeze", est à découvrir dés maintenant en avant-première:

Lou Barlow présente ainsi l'EP:

"Apocalypse Fetish" est un EP 5 titres de moi, Lou Barlow. La pochette est illustrée par la photo d'un nouveau né scrutant avec attention 2016 par dessus l'écharpe de portage de sa mère. 2016, l'année ou les conspirationnistes sont devenus des experts et ou la colère s'est transformée [encore un peu plus] en courant dominant. La chanson "Apocalypse Fetish" suggère que peut être, beaucoup d'entre nous ont été déçus que la fin du monde mette trop longtemps à venir, alors que nous avons passé la majeure partie de notre vie à la prophétiser. Peut être ainsi avons nous décidé de prendre les choses en main en contribuant à accélérer le mouvement vers la fin du monde pour ne pas passer pour des idiots à en parler TOUT LE TEMPS sans qu'elle se manifeste.

Il y a 4 autres titres sur l'EP, aucun d'entre eux n'est à proprement parlé politique, mais dans une même veine "gonflée à bloc". L'inspiration mélodique du disque m'est venue dans les escaliers et le sous-sol du Eagles Ballroom de Milwaukee (où Dinosaur Jr. ouvrait pour Primus en août 2015). J'étais seul et je jouais sur mon ukulélé dans cet espace caverneux, et dans les douches carrelées des loges. La résonnance unique du lieu m'a apportée l'amorce de ces chansons. Le hall est réputé pour être hanté et je ne suis pas sûr qu'il ne le soit pas.

Je n'ai pas pu esquisser complètement les chansons avant de les enregistrer, une fois de plus avec Justin Pizzoferrato au studio Sonelab d'Easthampton dans le Massachussest (mai 2016). J'ai enregistré mon dernier album (Brace The Wave) en 2015. Je me réjouis de considérer cet EP comme la suite de l'album, même si cette fois toutes les chansons sont jouées au ukulélé (équipé de cordes épaisses et accordé bien plus bas qu'un ukulélé standard). En fait ça ne sonne absolument pas comme un ukulélé. C'est le son que je cherche depuis mon premier enregistrement au ukulélé: "Poledo" (sur le deuxième album de Dinosaur Jr., You're Living All Over Me). Oui je fais ça depuis un moment. Je serais fier qu'Apocalypse Fetish soit mon disque final. Ecoutez-le."

Apocalypse Fetish

Apocalypse Fetish Tracklisting:
1. The Breeze
2. Apocalypse Fetish
3. Anniversary Song
4. Pour Reward
5. Try 2 B

L'Ep Apocalypse Fetish sera publié en vinyl édition limitée jaune néon (RUG790TX) et est désormais disponible en précommande sur le Dom Mart ainsi qu'en digital.

 
Prev | 1 ... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15  | Next